Francine Muyumba sur le régime de Tshisekedi : « Ce pays a besoin des dirigeants patriotes, engagés et préparés »

par admin9775

À l’offensive, la Sénatrice Francine Muyumba Nkanga a poussé un coup de gueule contre les dirigeants de la République Démocratique du Congo.

La Sénatrice Francine Muyumba déplore le leadership faible des dirigeants congolais à la base du marasme politique, économique voire politique dans lequel le pays de Lumumba est plongé 62 ans après l’indépendance.

Pour la Kabiliste, le changement auquel aspire depuis de nombreuses années le peuple congolais ne peut être rendu possible que par nous-mêmes.

« Nous sommes le changement que nous devons voir, le comté a besoin de dirigeants sérieux et travaillants. Notre peuple mérite des dirigeants qui feront respecter cette nation, nous sommes la solution à nos problèmes, notre pays ne mérite pas du tout des dirigeants de bas niveau car notre peuple a assez souffert », a écrit Muyumba Nkanga sur son compte Twitter.

Sans le citer nommément, ces propos de Muyumba s’adressent particulièrement au gouvernement congolais, qui a jugé défendable d’accueillir sur son territoire la force régionale de l’EAC devant combattre les rebelles du M23 et d’autres groupes armés actifs dans l’Est du pays. Une option à laquelle Francine Muyumba n’est favorable, car elle craint le pire dans l’avenir.

Avec un peu de maîtrise du dossier sécuritaire, Francine Muyumba appelle les autorités congolaises à ne point tomber dans le piège de certains États de la région qui ”se développent”, dit-elle, grâce au prix du sang des Congolais.

Très remontée contre le régime de Kinshasa, la présidente de l’Union panafricaine de la jeunesse de 2014 à 2019 insiste sur le leadership qui manque cruellement à ceux qui sont aux manettes du pays.

« La RD Congo a besoin de leaders sérieux qui peuvent imposer le changement. Ce pays a besoin de dirigeants patriotes, engagés et préparés, qui comprennent les problèmes et qui sont prêts à apporter des solutions. Nous avons perdu beaucoup de temps, le peuple congolais mérite mieux, notre pays mérite mieux», a-t-elle indiqué.

Cette réaction aux allures d’une invective intervient à quelques heures du tête-à-tête Tshisekedi- Kagame prévu à Luanda sous la médiation du président angolais João Lourenço.

Après plusieurs jours de passe d’armes entre Kinshasa et Kigali, Félix Tshisekedi et Paul Kagame vont se rencontrer en Angola pour tenter de désamorcer les tensions.

De sources diplomatiques, ces dirigeants doivent retrouver mercredi le président angolais João Lourenço dans la capitale Luanda où les discussions auront lieu. Les relations entre la RDC et le Rwanda sont tendues depuis l’arrivée massive dans l’est de la RDC de Hutus rwandais accusés d’avoir massacré des Tutsis lors du génocide rwandais de 1994.

Elles ont commencé à se dégeler après l’entrée en fonction du président de la RDC Félix Tshisekedi en 2019. Mais la résurgence du M23 et l’intensification des combats ces dernières semaines ont ravivé les tensions entre Kinshasa et Kigali.

Rébellion à dominante tutsi vaincue en 2013 dans l’est de la RDC, le M23 a repris les armes en fin d’année dernière, reprochant aux autorités congolaises de ne pas avoir respecté un accord pour la démobilisation et la réinsertion de ses combattants. Kinshasa accuse le Rwanda de soutenir ce mouvement, ce que Kigali nie. Les combats sont violents entre les rebelles et les forces armées congolaises dans l’Est de la RDC.

Par Gaba

Objectif –  Info via CONGO PUB online

133 Vues

You may also like