Présidentielle au Kenya: dernier meeting de Raila Odinga devant une foule en liesse

par admin9775

Les deux favoris à la présidentielle au Kenya, Raila Odinga et William Ruto, ont tenu, samedi 6 août, des méga-meetings à Nairobi, au dernier jour de la campagne électorale, avant le scrutin du 9 août. L’élection présidentielle s’annonce compétitive. Cette semaine, les deux principaux candidats ont sillonné le pays dans une dernière tentative de séduction des électeurs. Au stade de Kasarani (60 000 places), à Nairobi, le camp Azimio la Umoja de Raila Odinga a sorti ce 6 août le grand jeu dans une ambiance festive, rythmée par les danses, coups de sifflets et musiques.

C’est une vague bleue et orange qui a envahi le stade ce samedi 6 août. Les supporters de Raila Odinga sont venus en masse… casquettes et tee-shirts aux couleurs de son parti. Devant une foule en liesse, le candidat évoque son parcours d’opposant politique. Et ne manque pas de tacler son adversaire, à la réputation sulfureuse. 

« Mes chers Kényans, la question à laquelle nous faisons face aujourd’hui est la suivante : quelles mains vont libérer l’économie de la corruption ? Qui va assurer l’unité du pays après les élections, quels que soient les résultats ? Est-ce l’homme qui a serré la main de son rival, permettant ainsi une réconciliation nationale ? Ou le belliciste qui est un déviant et un voleur condamné ? ».

En 2018, Odinga et Kenyatta avaient échangé une poignée de main pour mettre fin aux tensions post-électorales. Le président sortant soutient désormais son ancien opposant. Leurs détracteurs dénoncent une alliance opportuniste des « dynasties » politiques qu’ils représentent. Les fans d’Odinga, eux, la défendent. Comme Michael Musyoka, étudiant en sciences politiques : 

« La poignée de main a apporté la paix au Kenya. Des communautés qui n’avaient pas l’habitude d’interagir ont commencé à travailler ensemble. Comme Raila qui a choisi une colistière d’une autre région, le Mont Kenya. »

Ses supporters saluent aussi ses promesses de campagne : la lutte contre la corruption ou la mise en place de mesures sociales notamment… Raila Odinga insiste d’ailleurs sur sa proposition de fournir une aide mensuelle de 48 euros aux foyers les plus vulnérables.

William Ruto a choisi le stade de Nyayo et ses 30 000 places assises 

De son côté, William Ruto a également tenu son dernier meeting à Nairobi ce samedi. Dans son discours, il a évoqué les difficultés économiques auxquelles font face les Kényans, rappelant sa principale ligne de campagne : la défense des « débrouillards ». Et s’est engagé à respecter les résultats de la présidentielle du 9 août.

Rfi via CONGO PUB Online

134 Vues

You may also like

Laisser un commentaire