RDC : Avec son nouveau cheval de renfort, l’Adf défie l’état de siège

par admin9775

 AOÛT 10, 2022

« AHILI, MABATUNDU, MASESELE et plusieurs autres villages environnants MAMOVE à l’OUEST de la cité d’OICHA en territoire de Beni sont désormais inaccessible. L’Adf aurait même acquis des barques pour traverser la rivière Ituri et inquiéter les pauvres citoyens de BANDIKOLA, BANDIBOLI et environs en Ituri. Des femmes et petits garçons arrivent en renfort pour récupérer le butin de guerre. »

Justin est un infirmier de KANDOYI, un petit village situé en cheval entre le territoire de Beni et celui d’Irumu. Il était présent lorsque l’Adf a attaqué ce petit village. Selon lui, les rebelles ont investi ce village qu’ils ont occupé pendant presque 3 jours, c’est-à-dire du jeudi au samedi 06 Aout dernier. Des maisons de commerce ont été saccagées avant d’être incendiées sous ses beaux yeux. Plusieurs biens ont ainsi été pillés et conduits en brousse par ses proches pris en otage par ses sanguinaires qui ont même organisés un festin en guise de célébration de cette victoire à KANDOYI même. Sans autres formes de procès, ils ont exécuté les enfants et les personnes en âges avancés, les plus jeunes ayant été contraints de donner un coup de main pendant le pillage du village. Les forces armées sont enfin arrivées samedi pour récupérer ce village et poursuivre l’ennemi.

L’Adf a un cheval de renfort

Aussitôt que ce petit village a été assiégé, ses renforts n’ont pas tardé. Des femmes et petits garçons mal coiffés et mal habillés sont arrivés pour récupérer le butin de guerre tout en conduisant aussi les otages en brousse poursuit le pauvre Justin. Son frère ainsi que son épouse ont été parmi ces otages et jusqu’à l’heure où nous bouclons ces lignes, il n’a aucune de leur nouvelle. Tout ce qu’il a vu, c’est le nombre des ravisseurs qui n’était pas moindre. Les mêmes rebelles opèrent également dans le groupement BATANGI MBAU en territoire de Beni. AHILI, MABATUNDU, MASESELE et plusieurs autres villages environnants MAMOVE à l’OUEST de la cité d’OICHA sont aussi inaccessible apprend-t-on des forces vives locales. Tout porte en croire que la troupe a eu un nouveau cheval de renfort pour être capable d’opérer au même moment dans plusieurs villages.

Plusieurs villages restent ainsi exposés

Il a fallu deux à trois jours pour que l’ennemi soit délogé de ce petit village de KANDOYI témoigne notre source. L’ennemi a profité de ce petit moment pour faire tout ce qu’il voulait. Le même couloir lui a été accordé à BAMANDE où il a même installé son camp dit MADINA II témoigne des sources proches de la société civile locale qui ajoute qu’avec MADINA II, l’Adf contrôle désormais plusieurs collines environnantes. Il aurait même acquis des barques pour traverser la rivière Ituri et inquiéter les pauvres citoyens de BANDIKOLA, BANDIBOLI et environs. Lundi dernier, il a opéré à SAMBOKO où il a encore tué 4 personnes à VUHIRA. Déjà à KOMANDA, chacun vit avec sa trouille au vendre sachant que l’ennemi est presqu’à la porte.

Ivan Eliel KANIKI

La Cloche RDC via CONGO PUB Online

141 Vues

You may also like

Laisser un commentaire