Le premier cargo de céréales ukrainiennes a enfin accosté

par admin9775

Le Razoni, qui devait initialement décharger sa marchandise au Liban, a finalement accosté ce jeudi 11 août au port de Mersin, en Turquie.

Parti d’Odessa le 1er août avec 26 000 tonnes de maïs à son bord, le Razoni est enfin arrivé à bon port. Mais pas celui où on l’attendait. Ce jeudi après-midi, le navire battant pavillon sierra-léonais qui avait inauguré la reprise des exportations de céréales ukrainiennes en vertu d’un accord entre Kiev et Moscou, est arrivé à quai dans le port de Mersin. Voilà deux jours qu’il était ancré au large de cette ville du sud de la Turquie.

Le bateau devait initialement décharger à Tripoli, au Liban. Mais le destinataire, un acheteur privé dont l’identité n’a pas été dévoilée, avait annulé la commande en raison du retard de la livraison – cinq mois, à cause de la guerre – qui pouvait avoir altéré la qualité de la marchandise. Une partie de la cargaison a finalement trouvé en Turquie un nouvel acheteur, dont l’identité reste, elle aussi, inconnue. Des informations confirmées par une porte-parole des Nations unies au sein du Centre de coordination conjointe basé à Istanbul.

Selon un agent maritime de Mersin, le Razoni doit décharger sur place 1 500 tonnes de maïs sur les plus de 26 000 tonnes qu’il contient, avant de poursuivre son voyage vers l’Égypte. En tout, douze bateaux ont jusqu’ici pu quitter l’Ukraine grâce à l’accord sur les céréales. Cela représente plus de 370 000 tonnes de produits agricoles, principalement du maïs.

Anne Andlauer

RF via CONGO PUB Online

212 Vues

You may also like

Laisser un commentaire