Butembo : 5 policiers tués, 3 jeeps de la police incendiées et 8 armes ravies par les manifestants

par admin9775

« Le capitaine Antony Mwalushayi, porte-parole militaire des operations SOKOLA I indique que la situation reste tendue et les forces de sécurité s’activent davantage. Les manifestants protestent contre ses propos tenus dans une émission diffusée sur les antennes de la radio Okapi au lendemain de l’évasion spectaculaire à KAKWANGURA. »

« Le capitaine Antony Mwalushayi, porte-parole militaire des operations SOKOLA I indique que la situation reste tendue et les forces de sécurité s’activent davantage. Les manifestants protestent contre ses propos tenus dans une émission diffusée sur les antennes de la radio Okapi au lendemain de l’évasion spectaculaire à KAKWANGURA. »

La tension est restée vive depuis la nuit jeudi 11 Août.  Des coups de feu ont déchiré le Ciel de Butembo jusqu’à l’après midi de ce vendredi 12 Août 2022. Cette situation fait suite aux altercations vécues entre les services de sécurité et  certains jeunes qui protestent contre les propos tenus par le porte-parole militaire du secteur opérationnel Sokola 1 Grand Nord ( capitaine Antony Mwalushayi) ayant qualifié la majorité des jeunes de Butembo d’appartenir aux milices Maï-Maï,  dans une émission diffusée sur les antennes de la radio Okapi. Pour le moment, l’armée congolaise à travers le porte-parole militaire du secteur opérationnel Sokola 1 Grand Nord, capitaine Antony Mwalushayi dresse provisoirement un bilan d’au moins 5 éléments de la police tués, trois jeeps policières incendiées aux côtés des 8 armes de guerre ravies par les manifestants à la barrière de Butembo-Kangothe. Toutefois, le porte-parole militaire indique que la situation reste tendue et les forces de sécurité s’activent d’avantage pour tenter de maîtriser la situation. Il sied de préciser que cette situation intervient 48 heures après l’attaque de la prison centrale de Butembo-Kakwangura par les combattants ADF, qui du reste a occasionné l’évasion spectaculaire de plus des 800 détenus et la tuerie de deux policiers, un civil au côté du département pour femme incendié par les assaillants.

Venatche Ndaliko

La Cloche RDC via CONGO PUB Online

236 Vues

You may also like

Laisser un commentaire