RDC : plusieurs villages désertés à la suite du conflit Tekes-Yakas à Kwamouth

par admin9775

Plusieurs villages du territoire de Kwamouth (Mai-Ndombe) se sont complètement vidés de leurs habitants, à la suite du conflit interethnique qui oppose les peuples Téké et Yaka. Les jeunes de la cité de Kwamouth, chef-lieu du territoire, munis d’armes blanches, organisent actuellement des veillées dans l’idée de repousser une imminente attaque des hommes armés, a annoncé lundi 22 août la société civile locale. 

  Selon plusieurs sources, les villages complètement vidés de leurs populations sont entre autres Masiambe, Nsia, Nsiene, Miboro et Engweme. Leurs populations se sont rendues soit vers le territoire voisin de Bolobo et soit vers la République du Congo en face.  

Ces habitants fuient les hostilités de ces derniers temps entre les peuples Téké et Yaka. Sur place au chef-lieu de Kwamouth, la situation est de plus en plus tendue depuis dimanche. Les jeunes gens déjà mobilisés, attendent l’attaque des assaillants. 

 « Ils avaient promis d’attaquer Kwamouth depuis hier. Au moment où nous parlons, Kwamouth est mobilisé, tous les jeunes sont maintenant aux aguets, les femmes déplacées. Celui qui veut la paix prépare la guerre, c’est pourquoi les jeunes se sont mobilisés. Ils veillent la nuit comme la journée, ils se retrouvent dans tous les coins, ils circulent avec des machettes. Donc, ils s’apprêtent quand même », explique le vice-président de la société civile de ce territoire, Martin Suta.

 En attendant, le conseil de sécurité provincial du Mai-Ndombe conduit par la gouverneure Rita Bola, est parti pour Kwamouth dans le but de maîtriser la situation. Il se trouve au chef-lieu du territoire de Mushi pour des raisons techniques, a signalé l’un des membres de cette équipe. 

RadioOkapi via CONGO PUB Online

118 Vues

You may also like

Laisser un commentaire