Le Premier Ministre Sama Lukonde représentera le pays à la 8ème Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique

par admin9775

La République Démocratique du congo (RDC) sera présente à la 8ème Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD-8) prévue du 27 au 28 août 2022 en Tunisie.

Le pays sera représenté par son Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, et une forte délégation congolaise qui sont arrivés, le jeudi 25 août 2022, à Tunis capitale de la Tunisie.

La mission du Premier Ministre congolais à ces assises est d’attirer les investisseurs japonais vers la République Démocratique du Congo (RDC).

En effet, la présence des ministres sectoriels prouve l’importance que Jean-Michel Sama Lukonde et son Gouvernement attachent aux secteurs concernés par les discussions qui vont avoir lieu au cours de cette rencontre internationale pour le développement.

« Cette conférence devra en effet plancher sur plusieurs thèmes d’une importance capitale pour le développement de la République Démocratique du Congo (RDC) notamment l’Agriculture, l’intégration régionale et les échanges commerciaux post-Covid, le changement climatique ; la sécurité humaine, la transformation numérique, l’énergie verte, et bien d’autres thématiques.

Selon la cellule de communication de la primature, cette conférence devra à terme permettre d’attirer et accélérer davantage les investissements ainsi qu’aborder la question du financement japonais pour le développement de la RDC dans le secteur social, en l’occurrence la promotion des efforts dans le secteur de la santé avec la couverture santé universelle, dans le secteur de l’éducation où le Gouvernement applique la mesure de la gratuité de l’enseignement primaire, et dans le secteur de l’Environnement avec le soutien pour les mesures relatives au changement climatique et à la prévention des catastrophes.

En rappel, la TICAD-8 réunira en Tunisie des dirigeants et hommes d’affaires provenant de tout le continent.

L’une des principales thématiques sera la mise en œuvre de la Zone de libre-échange économique continentale africaine (ZLECAF), considérée non seulement comme un outil majeur d’intégration pour l’Afrique mais également comme une opportunité réelle d’investissement pour les pays étrangers.

Agnès KAYEMBE

Zoomeco via CONGO PUB Online

215 Vues

You may also like

Laisser un commentaire