la rentrée scolaire 2022-2023 confirmée pour le 5 septembre

par admin9775

« Le gouvernement est à l’œuvre pour préserver l’harmonie à l’enseignement primaire, secondaire et technique, affirme le quotidien La Prospérité qui annonce aussi que le ministre Tony Mwaba Kazadi donnera personnellement le coup d’envoi de cette rentrée à partir de Ngandajika dans la province de la Lomami. Ce membre du gouvernement a rassuré que la gratuité de l’enseignement primaire sera de stricte application conformément à la volonté et à la détermination du chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi, rapporte La Prospérité. Au cours d’une conférence de presse co-animée avec le porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya, Tony Mwaba a invité les parents à se préparer pour envoyer leurs enfants à l’école. »

Mpanda traque les occupants irréguliers. C’est dans le trihebdomadaire AFRICANEWS qui parle de « l’action du ministre de la Recherche scientifique et innovations technologiques, José Mpanda en ce qui concerne la décision de la 45e réunion du conseil des ministres, le 18 mars dernier. Tous les occupants du bâtiment abritant le secrétariat général de la Recherche et tous les centres et instituts de recherche du pays doivent se présenter au recensement avec leurs titres d’occupation ou contrats de bail. Cette opération aura lieu du premier au 5 septembre », écrit AFRICANEWS qui insiste sur « l’urgence du projet relatif à la rénovation et à la modernisation des centres et instituts de recherche du pays ».

Dans le quotidien Le Phare, spoliation de la villa Likasi n°2 : Zoé Kabila pris la main dans le sac. Pour le tabloïd, « cette villa présentée par ses avocats comme une propriété légale du jeune frère du président de la République honoraire, est en réalité une propriété du patrimoine immobilier de l’État que Zoé Kabila a entrepris de spolier en s’attribuant « par des faux documents, cette maison réservée à l’armée ». Contrairement à l’historique retracé par les avocats de Zoé Kabila qui ne manquent pas de moyens financiers pour se construire des bureaux en ville, explique Le Phare, les documents officiels établissent que la villa numéro 2 est effectivement un bien de l’État ».

Bukavu : le salaire de l’anarchie. Sous ce titre, le bihebdomadaire Le Maximum revient sur l’effondrement dimanche dernier d’un immeuble en construction au Sud-Kivu, un accident qui a fait 11 morts et 7 blessés en début de semaine. « À Bukavu, l’enfer de l’immobilier est quotidien, ajoute le bihebdomadaire. Au mois de juillet dernier, une vingtaine de maisons ont été réduites en cendre dans la commune de Kadutu ».

Kamanda Wa Kamanda

RFI via CONGO PUB Online

146 Vues

You may also like

Laisser un commentaire