Elle reçoit près de 7 millions d’euros grâce à l’erreur de virement d’un site web de cryptomonnaie

par admin9775

Un site internet de cryptomonnaies a viré par erreur près de 7 millions d’euros au lieu de quelques dizaines à l’une de ses utilisatrices. La cliente a empoché l’argent sans rien dire. Et le site ne s’est aperçu du problème avec cette transaction que sept mois plus tard, après un bilan comptable.

Comment ne pas remarquer un trou de quelque 10,5 millions de dollars australiens, soit 6,8 millions d’euros ? Pour le savoir, il faudrait pouvoir être une petite souris dans les bureaux de Fori GFS, une filiale australienne de la plateforme Crypto.com, un site internet d’échange de cryptomonnaies, basé à Singapour. Cette somme rondelette, c’est le montant que la société a viré par mégarde à une utilisatrice australienne, nommée Thevamanogari Manivel, à la place d’un transfert de 100 dollars australiens, soit environ 68 €. Et Fori GFS ne s’est rendu compte de cette énorme bévue que sept mois après la transaction.

Une faute humaine

Si on ne sait pas comment l’entreprise a pu continuer à tourner sereinement sans cet argent, on sait comment l’erreur a été commise. Un employé de la filiale a simplement saisi par mégarde le numéro de compte de la cliente, comportant dix chiffres, dans le champ du montant de paiement, explique le quotidien britannique The Guardian.

L’utilisatrice, de son côté, a fait comme si de rien n’était, s’abstenant de signaler ce virement indu en sa faveur, et a réinvesti une partie de la somme dans l’immobilier : elle s’est acheté un beau manoir de luxe au nord de Melbourne, pour environ 888 000 €, qu’elle a transféré au nom de sa sœur, ensuite. Le reste de l’argent, elle l’a réparti sur plusieurs comptes. Elle devait se dire que l’entreprise responsable de l’erreur de virement finirait bien par s’en apercevoir un jour…

Un audit financier pour se rendre compte de l’erreur

Il a tout de même fallu un audit financier de Fori GFS, pour que l’entreprise se rendre compte de son énorme bourde. 210 jours pour remarquer qu’il manquait près de 7 millions d’euros dans les caisses… Elle a alors pris plusieurs décisions un peu dans la panique : elle a tenté de récupérer l’argent, en vain, avant d’intenter une action en justice contre la cliente, devant la Cour suprême de Victoria, qui a gelé les comptes bancaires de l’Australienne.

Pour le manoir, ça a été un peu plus compliqué, étant donné que la propriété n’était plus au nom de la débitrice de Fori GFS. La Cour a finalement ordonné à la sœur de revendre ce bien, afin de restituer l’argent frauduleusement utilisé, avec intérêts bien sûr !

Emile BENECH

Ouest-France via CONGO PUB online

229 Vues

You may also like

Laisser un commentaire