Les médecins du SYMECO mettent fin à la grève après deux mois

par admin9775

Le Syndicat des Médecins du Congo (SYMECO), ont décidé, jeudi 1 et septembre, de mettre fin à la grève déclenchée depuis bientôt deux mois par plusieurs syndicats de la profession.

Les médecins, membres du SYMECO ont pris l’engagement de prester à nouveau, en dépit de la poursuite du mouvement de grève par d’autres médecins réunis au sein du Syndicat National des Médecins (SYNAMED).

Dans une communication jeudi 1er septembre aux médias, le secrétaire général du SYMECO a salué la concrétisation par le gouvernement d’un bon nombre de ses promesses en lien direct avec les revendications des médecins.

Par rapport à l’avenant à l’accord de 3 août 2021,  il n’y a pas encore un motif valable qui justifierait une quelconque grève affirme, le secrétaire général du SYMECO, Dr Juvénal Muanda.

« L’ordonnance portant promotion au grade des médecins a été signée et publiée. Deuxièmement les recours de médecins bloqués ont été examinés et les médecins ont été débloqués. Troisièmement, la mécanisation de mille médecins est une réalité puisque, les mille ont été identifiés et leurs noms ont été envoyés au service compétent pour mécanisation effective en octobre 2022. L’alignement à la prime du risque de deux-mille médecins du régime général et deux-cents des régimes particuliers notamment les militaires et la police est effectif au 4eme trimestre. Les noms des intéressés ont été sélectionnés et envoyés au budget. Au moment où je vous parle il y a les listes de médecins à admettre sous statut qui sont en train d’être finalisées pour être envoyées à la fonction publique »,  a indiqué Dr Juvénal Muanda.

Il a ajouté que le gouvernement mène des actions concrètes aux revendications des médecins.

« Il s’agit donc des cinq actions concrètes qui sont en train de se réaliser et qui constituent un bilan concret que les médecins membres du SYMECO peuvent mettre dans leur sac en termes de réalisation concrète des engagements pris par le gouvernement de la République » a poursuivi le secrétaire général du SYMECO.

A leurs confrères en grève,  Dr Juvénal Muanda propose « une lecture claire de la situation et de retrouver le cadre qui a été tracé entre le banc syndical des médecins et le banc gouvernemental ».

« En dehors de ce cadre, nous risquons des continuer à gérer une crise qui pourrait peut-être avoir des conséquences non pas seulement évitable pour notre population mais aussi une désarticulation de nos propres activités et du propre combat pour la matérialisation des engagements pris par le gouvernement de la République qui, à un moment risque d’avoir l’impression que, nous avons des agendas autres que les revendications pour lesquelles le gouvernement est en train d’interagir pour l’instant », a-t-il conclu.

Le SYMECO espère qu’ en cette période de finalisation du projet de budget 2023, le gouvernement va concrétiser les autres engagements non encore pris en compte jusque-là.

Radio OKAPI via CONGO PUB Online

167 Vues

You may also like

Laisser un commentaire