Lomami/EPST : 3 chefs d’établissements suspendus pour monnayage des inscriptions d’élèves

par admin9775

L’inspecteur principal provincial de la province éducationnelle de l’EPST Lomami 2, Innocent Lusienne, a suspendu trois chefs d’établissements scolaires de Mwene-Ditu, dans la province de Lomami.

Selon sa décision consultée par Actu30.cd le samedi 03 septembre 2022, il est reproché à ces chefs d’établissements d’avoir violé les dispositions pratiques de la rentrée scolaire 2022-2023.

Cette mesure de suspension frappe les chefs d’établissements des écoles Institut Saint Charles Lwanga, Lycée Notre Dame de la Jeunesse et du Lycée Notre Dame de Fatima.

Le même document ajoute que ces chefs d’établissements, tous du réseau catholique, se sont évertués dans le monnayage des inscriptions, la vente des fournitures scolaires, ainsi que la perception des acomptes avant la publication de l’arrêté du gouverneur de province portant fixation des frais scolaires. Ce qui va à l’encontre des dispositions édictées par le secrétaire général de l’EPST et contenues dans une note circulaire, ajoute la même source.

Par ailleurs, l’IPP Innocent Lusienne invite le coordonnateur des écoles conventionnées catholiques du diocèse de Tshilomba à désigner, en toute urgence, les intérimaires de ces trois responsables d’écoles qui entreront en fonction le 05 septembre prochain, jour de la rentrée scolaire.

Merveille Mpandanjila

Actu30 via CONGO PUB Online

128 Vues

You may also like

Laisser un commentaire