Jean Marc Kabund serait accusé d’entretenir une milice dans sa résidence de Kingabwa.

par Pius KAMBU

Le ministère public s’est exprimé ce lundi 05 septembre lors de la première audience du procès de Jean-Marc Kabund devant la cour de cassation.

En effet, le ministère public a brisé son silence au sujet de l’arrestation préventive du président de l’alliance pour le changement avec assignation en résidence à la prison Centrale de Makala.

Selon ce dernier, l’opposant Jean Marc Kabund entretiendrait une milice dans sa résidence de Kingabwa dans la commune de Limete.

Rappelons que ce dernier est au centre pénitencier et de rééducation de Kinshasa, ex-Prison Centrale de Makala depuis le 10 août dernier, en attendant la mise en disponibilité d’une maison à fin de l’y placer en résidence surveillée.

Tabitha-Tifanny Moseka

CONGO PUB Online

289 Vues

You may also like

Laisser un commentaire