L’UNICEF soutient la rentrée scolaire 2022-2023

par admin9775

KINSHASA, 5 SEPTEMBRE 2022 – A l’occasion de la rentrée scolaire, l’UNICEF rappelle que tous les enfants ont le droit à une éducation de qualité pour préparer leur avenir et collabore avec le Ministère de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST) en vue de mobiliser les parents à envoyer leurs enfants, filles et garçons, à l’école sans discrimination.

« Chaque enfant a le droit d’aller à l’école et d’avoir une éducation de qualité », a rappelé Katya Marino, Représentante adjointe de l’UNICEF en RDC. « L’UNICEF appelle tous les parents et les acteurs du secteur de l’éducation à se mobiliser pour s’assurer que tous les enfants en âge scolaire soient sur les bancs de l’école et bénéficient d’un enseignement de qualité pour leur permettre de préparer leur avenir. »

Une large campagne de sensibilisation et de mobilisation cible près de 27 millions d’enfants congolais déjà scolarisés, à reprendre les études ainsi que près de 7 millions d’enfants de 5 à 17 ans qui sont en dehors de l’école. Cette campagne a été lancée au mois de juin 2022 à travers une session d’information des parlementaires congolais en vue de trouver des pistes de solutions pour pérenniser la gratuité de l’enseignement et promouvoir la qualité de l’éducation dans les écoles publiques.

« Je suis très content de revoir mes amis après deux mois de vacances ainsi que de rencontrer mes nouveaux camarades de classe. L’école nous recommande de nous laver les mains pour nous protéger », a déclaré Kennedy, 7 ans, élève d’une école soutenue par l’UNICEF à Kinshasa.

La rentrée scolaire 2022-2023 intervient alors que des dizaines de milliers d’élèves congolais sont déplacés à cause de conflits et de violences ou sont menacés par des épidémies meurtrières, telles que la maladie à virus Ebola et le choléra. Pour les enfants qui vivent dans des situations d’urgence, l’école est une bouée de sauvetage. Ils y retrouvent un sentiment de normalité et l’appui nécessaire pour surmonter leurs traumatismes.

« Je suis contente de retourner à l’école aujourd’hui car nous vivons dans l’incertitude à cause de l’insécurité et voilà qu’Ebola est aussi de retour. Je veux étudier, réussir et devenir une grande personne dans la société », a dit Jasmine, une élève de cinquième année primaire à Beni dans la province du Nord-Kivu.

L’UNICEF participe au renforcement des politiques nationales en faveur de l’éducation notamment à travers l’appui à la réduction significative du nombre d’enfants en dehors de l’école, l’application effective de la mesure de gratuité de l’enseignement primaire public et l’amélioration de la couverture du pré-primaire.

UNICEF via CONGO PUB Online

324 Vues

You may also like

Laisser un commentaire