Paul Kasembele veut propulser le Daring Club Motema Pembe

par admin9775
Tout juste élu président du Daring Club Motema Pembe (DCMP), Paul Kasembele doit redresser la barre pour espérer une saison pleine de ses joueurs, autant en championnat qu’en Coupe de la CAF.

En République démocratique du Congo, la saison du Daring Club Motema Pembe (DCMP) a été mitigée. Le club de Kinshasa a terminé à la septième place, à 22 points du leader, le TP Mazembe. Loin des ambitions affichées il y a trois ans. Les supporters exortaient alors le président du Vidiye Tshimanga à remporter la Linafoot D1. Un échec cuisant pour celui qui est aujourd’hui conseiller spécial en charge des questions stratégiques au sein de la présidence de la RDC.

Le club de Kinshasa a pourtant obtenu un lot de consolation : la Coupe du Congo, pour la deuxième saison consécutive. Ce qui permettra au DCMP de jouer la Coupe de la Confédération africaine de football (CAF). Mais un vent nouveau souffle dans les couloirs du DCMP.

Car ces derniers mois, Paul Kasembele a succédé à Vidiye Tshimanga à la présidence du club. Changement d’ère pour de nouvelles ambitions ? Avant de viser haut, le nouveau patron du Motema Pembea fort à faire pour remettre de l’ordre dans la maison DCMP. Car, si sur le terrain, les résultats ont été mitigés pour les vert et blanc, la situation du club en interne, elle, a été catastrophique. Le club est en proie à de nombreuses divisions depuis ces dernières années.

Des finances à redresser

La première mission de Kasembele aura été de résoudre la crise financière que traverse le club. Objectif : remettre le DCMP à flots pour qu’il retrouve un palmarès digne de son histoire — le club a remporté la Coupe d’Afrique des Vainqueurs de Coupe en 1994.

Côté sportif, Paul Kasembele a commencé les travaux : sur le banc, il a installé l’ancien sélectionneur du Congo-Brazzaville, Barthélémy Ngatsono. « Je suis là pour amener le président à réussir son projet. Ce n’est pas facile », admet le nouveau coach qui conçoit que « Daring a mal terminé la saison. Dieu merci, le président est arrivé pour mettre de l’ordre et faire en sorte que l’équipe devienne professionnelle ».

Car pour enchaîner les succès sur les pelouses, le DCMP doit avant tout se restructurer. Pour ce faire, il compte sur un président qui connaît bien la maison. « Je suis très heureux de me retrouver encore dans ma famille. Nous devons nous mettre tout de suite au travail. Ce qui est sûr, c’est que la tâche sera difficile », assure le nouveau patron du club qui veut « sauver l’équipe ».

Kasembele a, certes, une certaine pression sur les épaules. Mais il a surtout la confiance de son board : il a été élu président à l’unanimité par les membres du bureau. Autant dire que la saison débute bien pour lui.

Le journal de l’Afrique via CONGO PUB Online

140 Vues

You may also like

Laisser un commentaire