Maï-ndombe : Conflits Téké-Yaka : le Conseil supérieur de l’autorité traditionnelle préconise une résolution pacifique des conflits

par admin9775

Suite aux conflits qui opposent les Téké et Yaka dans le territoire de Kwamouth dans la province du Maï-ndombe, Mfumu Difima Bols, président du Conseil supérieur de l’autorité traditionnelle, a invité le mercredi 7 septembre, les autorités coutumières Téké et Yaka à s’impliquer dans la recherche d’une résolution pacifique.

Il s’explique en ces termes :

« La loi sur l’autorité coutumière exige à l’autorité coutumière d’apporter la paix dans sa société, garder une ambiance de fraternité entre nos communautés respectives. De ce fait, je voudrais d’abord inviter nos chefs coutumiers, sur l’ensemble du pays car il n’y a pas que Kwamouth, à rester debout dans leurs responsabilités », a-t-il signifié.

Il exhorte par ailleurs, notamment les activistes des droits de l’homme et le gouvernement à accompagner les autorités coutumières de Kwamouth dans ce processus pour une résolution pacifique des conflits.

« J’invite également le vice-premier ministre et ministre de l’intérieur ainsi que le ministre des Droits humains, tous ceux qui sont dans les institutions des droits humains entre autres, le Bureau conjoint des Nations-Unies aux droits de l’homme, de se mettre avec l’autorité coutumière pour résoudre les conflits internes. Parce que, ce problème est communautaire. C’est aussi un problème foncier. Malheureusement récupéré par des politiques », a déclaré Mfumu Difima Bols.

Depuis quelques mois, les communautés ethniques, Téké et Yaka s’affrontent à Kwamouth provoquant des dizaines de morts, des incendies de maisons ainsi qu’un déplacement massif des populations.

Grâce Kakela

Objectif Info via CONGO PUB Online

167 Vues

You may also like

Laisser un commentaire