743 000 USD nécessaires pour achever les travaux de construction de deux baliseurs d’affluents de la RVF à Kindu et Kongolo

par admin9775
Pour achever les travaux de construction de deux baliseurs d’affluents de la Régie des Voies Fluviales (RVF) dans la ville de Kindu au Maniema et à Kongolo en province du Tanganyika, la somme de 743 000 dollars américains est nécessaire.

C’est ce que renseigne une note d’information signée par le Ministre des Transports, Voies de communication et de Désenclavement, Chérubin Okende.

Le coût global de ces travaux a été chiffré à 4 962 500 000 millions de dollars américains (USD).

Au 30 juin 2018, après l’expiration du délai, la Cellule d’évaluation du projet Multimodal (CEPTM) n’avait réceptionné que 84,88 % des travaux pour un décaissement de 4 2 12 70 000 USD.

D’après Chérubin Okende, faute de paiement par le Gouvernement congolais de la somme de 950 000 USD qui constitue les frais supplémentaires consentis pour la sécurisation du site et matériels, les assurances et les intérêts moratoires, l’entreprise JGH avait émis la volonté de ne pas continuer ces travaux.

Dans ce document, Chérubin Okende estime qu’il est « impératif » d’achever la construction de ces bateaux, car cela « a suscité un grand espoir au sein de la population pour un balisage efficient de ces biefs fluviaux, car pareille action ne s’est pas réalisée dans ces contrées, il y a plus de trois décennies ».

Pour Cherubin Okende, ces travaux bénéficient de « l’approbation des populations bénéficiaires ». Il a renseigné qu’en perspective de la reprise des travaux de construction de ces deux bateaux, une Commission interministérielle (Primature, Budget et Transports) a été mise en place et a conduit une mission à Kongolo et à Kindu.

A l’issue de ladite mission, il a été établi que les baliseurs sont encore à quai, leurs travaux exécutés à 87,1% pour Kongolo et 90,77% pour Kindu.

Au retour de la mission, JGH (la société danoise qui exécutait ces travaux) a décidé de ne plus continuer les travaux d’achèvement.

A cet effet, il a dès lors été décidé, dit le Ministre Chérubin Okende, que la RVF et le consultant individuel recruté jadis dans le cadre du projet puissent terminer les travaux.

« L’achèvement de la construction de ces bateaux procède de l’effort de matérialiser votre vision pour l’édification d’un Etat prospère et solidaire. Sans nul doute, cette réalisation induira une adhésion massive des populations riveraines des provinces du Tanganyika et du Maniema à votre souci pour leur bien-être à travers le développement économique et social », a indiqué Chérubin Okende à l’endroit du Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi.

Mitterrand MASAMUNA

Zoomeco via CONGO PUB Online

136 Vues

You may also like

Laisser un commentaire