Résidence de Kabund attaquée : « Gecoco » Mulumba accusé à tort ?

par Pius KAMBU

Deux camps supposés « hostiles » l’un à l’autre se sont affrontés aux abords de la résidence de Jean-Marc Kabund dans la commune de Limete au quartier Kingabwa, le week-end dernier.

Selon les rumeurs largement répandues comme une traînée de poudre, le sabotage aurait été orchestré par les partisans du vice-gouverneur de Kinshasa envoyés pour cette cause dans le but de rendre plus compliqué l’après UDPS de Jean-Marc Kabund, qui n’en a pas encore fini avec les démêlés politiques, voire judiciaires.

Dans la foulée, le vice-Gouverneur de Kinshasa a réagi par le biais de son secrétaire particulier, Rabbi Nkulambe, qui n’a hésité à démentir sur ce qui se rapporte au nom de « Gecoco » Mulumba.

« Le vice Gouv de la Ville de Kinshasa n’est pas impliqué dans le désordre survenu hier soir à Kingabwa. Il s’agit de la manipulation de mauvais goût pour des intérêts désavoués. Il reste attaché aux côtés de la population pour des actions d’intérêt communautaire », a indiqué Rabbi Nkulambe au nom de son chef dont il connaît les valeurs et son caractère rationnel.

Ainsi donc le cabinet du Vice-Gouverneur et tous ses services s’emploient à faire taire les mauvaises langues qui répandent de faux bruits dans l’objectif de salir l’image construite sur fond de discipline et valeur des gens respectueux et respectables en désorientant l’opinion publique.

Rappelons que le Vice-Gouverneur «Gecoco» Mulumba n’a d’égal en termes de popularité à Kingabwa. L’adjoint de Gentiny Ngobila est un habitué à des records lors de toutes les élections dans ce fief qu’il a transformé en un Saint-Siège et dont lui est le « Pape ».

Objectif – Infos via CONGO PUB Online

173 Vues

You may also like

Laisser un commentaire