Rutshuru : Les déplacés de guerres annoncent des manifestations dès ce jeudi pour « exprimer leurs cris de détresse »

par admin9775

Dans une correspondance adressée au gouverneur militaire du Nord-Kivu, les personnes déplacées suite aux affrontements entre les FARDC et les rebelles du M23 se disent fatigués des conditions de précarité dans lesquelles ils vivent et veulent rentrer dans leurs villages respectifs.

Vivant dans des écoles, églises et même à la belle étoile pour certains, ces populations des groupement Jomba, Bweza, Busanza et Kisigari dans le territoire de Rutshuru, dans la province Nord-Kivu, annoncent l’organisation des journées ville morte ainsi que des sits-in à partir de ce jeudi 15 septembre pour exprimer leur mécontentement.

« Le comité de pilotage des déplacés, victimes de la crise M23, venons auprès de votre haute autorité vous saisir de l’organisation des journées villes mortes et des sit-in au bureau du territoire de Rutshuru à partir de ce jeudi 15/09/2022 pour exprimer les cris de détresse et le besoin de regagner nos villages respectifs », peut-on lire dans cette lettre.

Notons que 3 mois se sont écoulés depuis que la cité de Bunagana est sous contrôle des rebelles M23. Toutefois, le gouverneur du Nord-Kivu, s’exprimant devant la presse le lundi 12 septembre, a rassuré que la cité frontalière de Bunagana sera récupérée.

Esaïe Tsongo

Actu 30 via CONGO PUB Online

222 Vues

You may also like

Laisser un commentaire