De Londres à Windsor, les funérailles historiques de la reine Elizabeth II en dix étapes clés

par admin9775
Elizabeth II

Préparées depuis des dizaines d’années, les obsèques de la reine représentent un défi logistique et sécuritaire comme l’Angleterre n’en a jamais connu. Notre grand format en 3D et en infographies pour tout comprendre.

La fin d’une ère, la disparition d’une reine que l’on pensait éternelle. Elizabeth II est décédée jeudi 8 septembre 2022 au château de Balmoral, en Ecosse. Le dimanche, son cercueil a entamé un long périple à travers la campagne écossaise, jusqu’à Edimbourg. Là, le cortège a quitté le palais de Holyrood, à 14h35 précises, pour gagner la cathédrale Saint-Gilles pour une cérémonie religieuse. Le cercueil de la reine s’est ensuite envolé pour Londres, où il a été déposé au Parlement britannique, avant des funérailles nationales prévues ce le lundi 19 septembre.

Des centaines de milliers de personnes sont attendues, ainsi que 500 dignitaires étrangers. Un défi sécuritaire colossal. Face à l’ampleur de l’événement, les autorités britanniques se préparent à jouer une partition calibrée au millimètre et prévue depuis trois décennies.

« En raison de l’espace limité lors des funérailles […] aucun autre membre de la famille, du personnel ou de l’entourage de l’invité principal ne pourra être admis ».

Les funérailles d’Etat se dérouleront le lundi 19 septembre avec en point d’orgue, une cérémonie à l’abbaye de Westminster. Une retransmission en mondovision permettra de suivre le dernier hommage rendu par les dignitaires du monde entier à celle qui régnait depuis plus de 70 ans. De Westminster au château de Windsor, retour sur le dernier voyage hors norme d’une souveraine hors du commun.

La cérémonie à Westminster

Parti de Westminster Hall, le convoi se dirigera vers l’Abbaye de Westminter à 150 mètres de là. Le cercueil sera recouvert par l’étendard royal, surmonté de la couronne d’État, de l’orbe et du sceptre impérial. Ces derniers renferment deux diamants de 317 et 530 carats chacun, taillés dans le Culligan, plus grand diamant jamais découvert sur Terre.

Lire aussi Décès d’Elisabeth II

Le Parisien via CONGO PUB Online

215 Vues

You may also like

Laisser un commentaire