Nord-Kivu : Arrestation d’un chef rebelle allié des ADF

par admin9775
RDC

L’armée congolaise a annoncé avoir arrêté, dimanche, un chef rebelle allié des terroristes des Forces démocratiques alliées (ADF) auteurs d’une salve de massacres dans l’Est de la République démocratique du Congo (RDC).

Le Congolais Kambale Kupaku Jean-Baptiste, leader du groupe armé Maï – Maï Kyandenga « supplétif des terroristes ADF », a été arrêté dans la ville de Butembo (province du Nord – Kivu) avec 10 membres de sa sécurité, a indiqué l’armée dans un communiqué signé par son porte-parole dans la région, le capitaine Anthony Mwalushay.

Il a été surpris « dans une réunion de planification des massacres ce soir à Butembo », ville de plus d’un million d’habitants, d’après l’armée.

Ce chef rebelle est accusé par l’armée d’être auteur de plusieurs attaques perpétrées à l’ouest de la cité d’Oicha et dans une partie de la province voisine de l’Ituri.

Les deux provinces sont sous état de siège, une mesure du Président Félix Tshisekedi ayant militarisé l’administration et la gestion politique des provinces.

La société civile critique l’état de siège et exige sa levée pour des résultats non satisfaisants après plus d’une année.

ANADOLU AGENCY via CONGO PUB Online

148 Vues

You may also like

Laisser un commentaire