Le Premier ministre démarre ce mercredi une tournée dans l’Est sous état de siège (Djoli)

par Pius KAMBU

« Nous allons, quelques membres de la Commission Défense et Sécurité (de l’Assemblée nationale), être avec le Premier ministre, dans l’Est, non seulement au Nord-Kivu mais aussi en Ituri, pour analyser de près la situation sur le terrain« , annonce, sur TOP CONGO FM, le député national Jacques Djoli, vice-président de cette commission parlementaire.

« La problématique de l’organisation de notre système de défense, notamment de la ville de Goma, l’ensemble de l’Est y compris la reprise de Bunagana, quels que soient les moyens qu’il faudra utiliser, constituent les préoccupations fondamentales de notre action« , explique-t-il.

Bâtir une autonomie stratégique

Alors que le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a clairement indiqué, lors d’une récente sortie médiatique que la MONUSCO ne disposait pas de moyens de combattre le M23 doté d’équipements militaires dignes d’une armée conventionnelle,  l’ancien officier militaire estime que « l’analyse en RDC est claire. C’est notre responsabilité, en tant qu’État, d’assurer la sécurité de notre territoire et population avec une armée suffisamment équipée et qui développe une stratégie conséquente ».

Et d’insister : « ensuite, mettre les autres États, les voisins, devant leurs responsabilités, prendre à témoin la communauté internationale y compris les États de la région. Mais le noyau du système de défense, c’est notre autonomie stratégique« , insiste-t-il. 

La cité frontalière de Bunagana est occupée depuis un peu plus de 3 mois par des « terroristes du M23 soutenus par le Rwanda », selon terminologie consacrée du gouvernement Congolais.

Éric Lukoki

TOP CONGO via CONGO PUB Online

251 Vues

You may also like

Laisser un commentaire