Tentative de spoliation du terrain du groupe Texaf.

par admin9775

Une délégation du groupe Texaf qui est actionnaires d’ UtexAfrica a été reçu ce mardi 20 septembre par le chef du gouvernement congolais, Jean-Michel Sama Lokonde en vue de lui soumettre les difficultés que le groupe Texaf rencontre concernant une tentative de spoliation de son terrain se trouvant dans la baie de Ngaliema sur l’avenue Colonel Mondjiba.

Occupé depuis 1926 par UtexAfrica, le terrain situé entre l’avenue colonel Mondjiba et le fleuve Congo est en proie à une tentative de spoliation, cette situation est des plus inquiétantes car elle constitue une menace pour le climat des affaires en RDC.

 » Si nous sommes venus voir le Premier Ministre aujourd’hui, c’est que nous sommes confrontés à un problème grave qu’on n’arrive pas à résoudre depuis plusieurs mois. Le groupe Texaf est victime d’une tentative de spoliation de terrain d’Utexafrica. Ce terrain, depuis le début, entre l’avenue Colonel Mondjiba et le fleuve, il n’y a qu’Utexafrica qui l’occupe depuis 1926. Mais il y a des personnes privées, sous couvert d’un arrêté ministériel, qui sont venues casser le mur de clôture d’Utexafrica avec un engin lourd, casser le mur le long de la rivière Makelele de force, pour commencer un lotissement. Après plusieurs tentatives infructueuses vers les autorités qu’on pensait être en charge, nous avons eu la chance d’obtenir l’audience avec le Premier Ministre pour lui expliquer ce sujet qui est un problème grave pour le climat des affaires en RDC. Parce que la coïncidence fait que c’est un des combats d’Albert Yuma en tant que Président de la FEC, le climat des affaires pour attirer les investisseurs locaux et étrangers. Mais avec de telles situations, ça complique la chose. C’est pour cela que j’ai accompagné cette délégation avec le CEO du Groupe Texaf, Monsieur Jean-Philippe Waterschoot, avec la secrétaire générale et un des administrateurs », a déclaré Albert Yuma.

« Le Premier Ministre nous a reçus très rapidement. Cela montre sa disponibilité pour le monde des affaires. Et  je le remercie pour cela. Il nous a promis une réponse très rapide sur un sujet qui le préoccupe, qui est une des priorités du Plan d’action du Gouvernement, le secteur immobilier et foncier », a conclu Albert Yuma.

Le groupe Texaf qui est une partie prenante aux conflits fonciers de la baie de Ngaliema en appel au concours du chef du gouvernement afin qu’une solution soit trouvée de sorte à mettre fin à cette situation des lotissements illégaux qui se font sur cette baie de Ngaliema qui est une zone inondable sept mois sur douze.

Tabitha-Tifanny Moseka

CONGO PUB Online

272 Vues

You may also like

Laisser un commentaire