Afrique : les banques africaines devraient maintenir leur rentabilité durant les 12 à 18 prochains mois malgré un environnement opérationnel difficile

par admin9775
Le Directeur principal de l’Agence de notation Fitch Ratings Mahin Dissanayake, a révélé, lors d’un point de presse organisé, le mercredi 21 septembre 2022, que les opportunités de croissance au cours des 12 à 18 mois à venir seront limitées, mais les banques régionales devraient maintenir leur rentabilité face à des chocs de gravité moyenne. Il estime que les banques africaines devraient maintenir leur rentabilité durant les 12 à 18 prochains mois malgré un environnement opérationnel difficile marqué par des chocs exogènes et des pressions intérieures.

« Les opportunités de croissance seront certainement limitées, mais la Covid-19 nous a montré que les banques africaines peuvent être résilientes face aux chocs mondiaux alors que l’inflation généralisée, les dévaluations de devises et les hausses de taux d’intérêt touchent de plein fouet le continent. », a-t-il déclaré.

Et d’ajouter : « Les pays du continent subissent des pressions mondiales ainsi que des pressions intérieures. Nous pensons donc que l’environnement opérationnel des banques s’annonce assez sombre à l’avenir. »

Selon le Directeur principal de Fitch Ratings, les banques marocaines et nigérianes figurent parmi les établissements de crédit africains qui devraient subir le plus les contrecoups des chocs extérieurs, notamment la guerre en Ukraine, le ralentissement économique mondial et les effets persistants de la Covid-19.

Agnès KAYEMBE

Zoomeco via CONGO PUB Online

149 Vues

You may also like

Laisser un commentaire