Le premier ministre Sama Lokonde a présidé une réunion sécuritaire autour de la situation sécuritaire du grand Bandundu.

par admin9775

Le chef du gouvernement congolais a présidé ce lundi 22 septembre 2022 ,une réunion sécuritaire autour de la situation qui prévaut à Kwamouth dans le Maï-Ndombe, dans le Kwilu et dans le Kwango .

Le vice-Premier Ministre en charge de l’Intérieur, Sécurité, Décentralisation et Affaires coutumières, la Ministre d’État en charge de la Justice, le Ministre de la Défense nationale, le Ministre des Finances, le Ministre des Droits humains, le Ministre des affaires sociales, le vice Ministre du Budget, le gouverneur de la ville de Kinshasa ainsi que des services de sécurité et de renseignements; sont les personnalités ayant pris part cette réunion sécuritaire.

Selon le VPM en charge de l’Interieur qui s’est confié à la presse à l’issue de cette séance de travail, le conflit communautaire dans les provinces issues du démembrement de l’ex-Bandundu porte visiblement une main noire. D’où, il fallait un tour de table pour évaluer la situation et combattre cette situation qui nécessite l’implication de l’ensemble du peuple congolais ainsi que de tous les services de sécurité et plus particulièrement l’armée et la police qui sont mises à l’œuvre à partir de ce jour dans la province de Maïdombe précisément à kwamouth et sur la nationale numéro 17 où les insurgés se retrouvent encore dans des forêts et dans des savanes en train de continuer à commettre des actes ignobles et qui amènent à la mort.

La population est donc encouragée à se lever et à participer activement et surtout à dénoncer ces infiltrés et inciviques congolais qui se permettent de commettre ces actes de déstabilisation du pays, a renchérit le vice-Premier Ministre en charge de l’Intérieur, Daniel Aselo.

Tabitha-Tifanny Moseka

CONGO PUB Online

212 Vues

You may also like

Laisser un commentaire