Le vice-Premier Ministre en charge de l’Intérieur attendu à l’assemblée nationale.

par admin9775

Une question orale avec débat a été initiée contre le vice-Premier Ministre en charge de l’Intérieur, ce dernier est attendue à l’assemblée nationale afin de s’expliquer sur la répression violente de la police lors de la manifestation pacifique des médecins.

La question initiée par la député Christelle Vuanga a été déposée au bureau Mboso en vue d’obtenir des réponses auprès de Daniel Aselo au sujet du protocole appliqué par la police face aux récentes manifestations publiques des médecins.

« Alors que la constitution garantie à tout citoyen la possibilité et le droit de revendiquer pacifiquement, ce jour-là, nous avons vu des personnes qui n’avaient que leurs blouses blanches, qui n’avaient pas d’armes, qui n’avaient ni violenté ni forcé quoi que ce soit , ces personnes ont été blessées. Alors nous disons en notre qualité de député élu de Kinshasa, nous ne pouvons pas laisser passer ce spectacle désolant ; Raison pour laquelle nous avons adressé cette question orale avec débat au vice-Premier Ministre de l’intérieur  » a déclaré l’élue de la circonscription de Funa, Christelle Vuanga.

L’élue de la circonscription de Funa a laissé entendre qu’il devrait y avoir un débat de fond dont la question principale serait le protocole de la police nationale par rapport aux manifestations publiques et dont la sous question serait de savoir si en réalité lorsqu’on nous dit que la police promeut les droits humains, est-ce c’est un slogan creux ou une réalité.

Ce débat permettra donc d’analyser ce problème dans son fond de manière à stopper les altercations entre la police et la population. En tant que vice-Premier Ministre de l’intérieur, monsieur Daniel Aselo a le devoir d’analyser tous ces problèmes pour trouver une solution adéquate.

Tabitha-Tifanny Moseka

CONGO PUB Online

180 Vues

You may also like

Laisser un commentaire