François Hollande appelle les congolais à un front contre les violences faites aux femmes à l’Est

par admin9775

Le chef d’Etat français François Hollande, en mission en RDC, poursuit son périple. A l’Est du Congo, le président français a tenu un discours à l’hôpital de Panzi devant les femmes victimes des violences de la part des groupes armés opérant dans la partie Est du pays.

Dans son message adressé aux femmes, François Hollande a appelé les congolais à constituer un front commun afin de lutter contre les différents abus et arrêter les violences commises à l’Est.

« Si les conflits demeurent, si la guerre continue, si les forces étrangères s’invitent où elles ne sont pas utiles et au contraire nuisible, s’il y a encore des violences qui sont commises par des groupes de toute sorte, alors vous pouvez opérer, soulager, mais ce processus ne finira pas, c’est pourquoi ma présence n’est pas seulement une visite, mais ça doit être une mobilisation pour lutter contre les violences faites à la femme et pour cesser toutes les ingérences extérieures en RDC », a déclaré François Hollande.

Le président francais qui a rencontré le médecin général de l’hôpital de Panzi, le prix Nobel Denis Mukwege, a salué le travail du docteur et de son personnel pour la prise en charge des femmes victimes des violences des guerres.

Notons que les femmes victimes de viols atroces soignées dans l’hôpital du prix Nobel de la paix Denis Mukwege, dans l’est de la RD Congo, peuvent désormais bénéficier d’une chirurgie « sans cicatrice », dans un nouveau service ultra-moderne inauguré mercredi.

Joe Kazumba.

CONGO PUB Online

230 Vues

You may also like

Laisser un commentaire