Cameroun-Football : l’étau se resserre sur Eto’o

par Guyguy Lelo

C’est reparti pour un nouveau bras de fer entre le ministre des Sports et le président de la Fécafoot avec notamment le choix du nouvel entraîneur.

L’annonce du nouvel exécutif de la Fécafoot a été faite sur les antennes nationales le 02 avril dernier. Le communiqué de presse est signé par le ministre des Sports et de l’éducation physique. Mais cela a surpris l’organe technique en charge du football au Cameroun, la Fécafoot, qui expliqué qu’elle n’a pas été consultée sur ce choix.

Dans un communiqué, la Fécafoot a déclaré que la décision du ministère était opposée à la loi sur l’organisation et le fonctionnement des équipes nationales… Il est également important de noter que la Fifa n’autorise pas l’ingérence des gouvernements dans la gestions des fédérations. Cela peut conduire à des sanctions et exclusions du pays des compétitions de la Fifa. Côté camerounais, il est souligné que l’équipe nationale est détenue et principalement financée par le gouvernement…

D’autre part, le choix du personnel technique soulève des questions sur l’état de la future collaboration entre les dirigeants de la fédération et le personnel technique. Il y a par exemple la nomination de Benjamin Banlock, l’ancien secrétaire général de la Fécafoot sous Seidou Mbombo Njoya et qui aussi officié sous Eto’o Fils (limogé quelques mois après), au poste de coordinateur des équipes nationales, ou encore les anciens membres du staff de António Conceição qui avaient été remerciés par Samuel Eto’o, comme Omam Biyick ou Alioum Boukar, que l’on dit très proche d’André Onana…

   

42 Vues

You may also like