Commémoration à Kinshasa de 50 ans du combat Ali vs Foreman : « cet événement se veut être un symbole d’unité, de paix et de résilience » (Chantal Mulop)

par Sam's Londele

A l’occasion de la célébration du 50e anniversaire du combat du siècle Ali vs Foreman qui a eu lieu le 30 octobre 1974, plusieurs opérateurs économiques, culturels et ceux de plusieurs autres secteurs annoncent un événement voulu grandiose à Kinshasa, capitale de la RDC.

Prévu au mois d’octobre prochain, cet événement qui sera organisé et financé par le secteur privé représente non seulement un moment phare de l’histoire sportive mondiale, mais aussi un héritage précieux pour la République démocratique du Congo, a expliqué Chantal Yelu Mulop qui assure la coordination de cette activité.

Cette commémoration sera marquée par la participation de célébrités et de hauts dignitaires internationaux, offrant ainsi à la RDC une vitrine pour promouvoir ses valeurs de paix et d’unité. Parmi les personnes attendues, il y a entre autres Mike Tayson et Floyd Mayweather.

A en croire la coordonnatrice en charge de la jeunesse, lutte contre les violences faites aux femmes et traite des personnes au sein de la Présidence de la République, cet évenement se veut être un symbole d’unité, de paix et de résilience face à la guerre d’agression qui sévit dans la partie Est de la République démocratique du Congo.

‘La commémoratiion du 50e anniversaire du combat de boxe légendaire, Rumble in the jungle, entre Muhammed Ali et Georges Foreman, au stade du 20 mai en octobre 1974, cet anniversaire représente non seulement un moment phare de l’histoire sportive mondiale, mais aussi elle incarne également un héritage précieux pour notre pays, témoignant de la richesse culturelle et de la grandeur de notre peuple. Dans le contexte actuel marqué par des défis sans précédent, dont la guerre d’agression et les violences que traverse notre pays, la commémoratiion de cet événement se veut être un symbole d’unité, de paix et de résilience. Elle rappelle l’importance du dialogue, de la solidarité et de la lutte pour la justice », a dit Chantal Yelu Mulop.

Elle invite toutes les personnes, institutions ou organisations désireuses de prendre part ou de contribuer à cet événement à soumettre leurs propositions, projets de participation ou contributions au cabinet du chef de l’État.

Ce combat du siècle, le 30 octobre 1974, au stade Tata Raphaël de Kinshasa plein à craquer, a été marqué par la victoire de Muhammad Ali qui a envoyé au tapis George Foreman, le champion du monde.

Josué Bengbazo

ACTU 30 via CONGO PUB Online

43 Vues

You may also like