3 soldats tanzaniens de la SADC tués dans le Nord-Kivu

par Ruben Yale

En République démocratique du Congo, trois soldats du contingent tanzanien de la SADC ont été tués par un tir de mortier, selon un communiqué de la force d’Afrique australe.

Cette force, composée de soldats d’Afrique du Sud, du Malawi et de la Tanzanie, est déployée dans le Nord – Kivu, en soutien à l’armée régulière de RDC et ses milices qui combattent les rebelles du M 23 soutenus par le Rwanda.

Selon le communiqué publié lundi, il s’agirait d’un obus tiré le 4 avril dernier par le M 23 depuis les collines aux alentours du camp de la SADC.

Le communique indique les trois soldats tanzaniens viennent s’ajouter à un « soldat sud-africain est mort alors qu’il était soigné dans un hôpital de Goma pour des problèmes de santé ».

Deux autres éléments du contingent sud-africains avaient été tués en février par un tir de mortier depuis les mêmes collines de Mumbambiro, dans les encablures de la localité de Saké, dernière ville avant d’atteindre Goma, la capitale provinciale Nord-Kivu. Cette ville est depuis plusieurs mois la cible privilégiée des rebelles du M 23 qui défient le pouvoir de Kinshasa dans l’Est de la RDC.

Africanews via CONGO PUB Online

41 Vues

You may also like