Haïti : la police reprend un navire-cargo de riz détourné par les gangs

par Ruben Yale

La police haïtienne a annoncé, dimanche, avoir repris le contrôle d’un navire chargé de riz, précédemment détourné par les gangs. Deux policiers ont été blessés et un nombre indéterminé d’éléments des gangs tués dans la fusillade – survenue samedi au large de la capitale, Port-au-Prince.

La police a déclaré que le cargo avait été détourné par deux groupes de malfrats surnommés les 5 Seconds et les Talibans. Le navire dénommé Magalie avait quitté le port de Varreux, jeudi, en direction la ville côtière du nord de Cap-Haïtien.

Il s’agit d’une victoire rare pour un service de police sous-financé qui a eu du mal à réprimer la violence des gangs après une série d’attaques qui ont débuté le 29 février.

Radio Télé Métronome a rapporté que les gangs avaient kidnappé toutes les personnes à bord du navire et volé quelque 10 000 sacs de riz sur les 60 000 sacs qu’il transportait.

Le navire se dirigeait vers la ville côtière du nord de Cap-Haïtien.

La violence des gangs s’est poursuivie lundi, la police utilisant des mégaphones pour ordonner l’évacuation du quartier du Champ de Mars, près du Palais national, au centre-ville de Port-au-Prince, alors que des tirs nourris ont éclaté à proximité.

Les violences persistantes ont contraint le premier ministre Ariel Henry à annoncer qu’il démissionnerait une fois qu’un conseil présidentiel de transition serait formé.

M. Henry était au Kenya pour faire pression en faveur du déploiement d’une force de police de ce pays d’Afrique de l’Est, soutenu par l’ONU, lorsque les attaques ont commencé et il reste exclu d’Haïti.

Africanews via CONGO PUB Online

39 Vues

You may also like