Afrique du Sud : une directrice de banque virée pour des propos racistes et sexistes

par Ruben Yale

En Afrique du Sud, on peut être une femme noire et être sanctionnée pour sexisme et racisme envers les Noirs …. La justice a confirmé le licenciement d’une cadre de banque qui dérapait gravement dans ses propos

Anele Makhosazana est un parfait exemple du « Black Empowerment », les mesures favorisant l’accès des Noirs et des femmes aux plus hautes responsabilités, une politique mise en place après la fin de l’apartheid. Cette jeune femme a été nommée directrice dans les plus hautes instances de Nedbank, l’une des plus grosses banques d’Afrique du Sud. 

Des propos purement racistes lui sont reprochés. Elle a déclaré publiquement en réunion d’entreprise : « Les Noirs sont paresseux, ils sont incompétents comparés aux Blancs. Les Noirs ne sont pas fiables ».

A ces propos ouvertement racistes s’ajoutent d’autres purement sexistes. Elle a reproché à un de ses subordonnés d’être « faible comme une femme ». Cette dame était, cela ne s’invente pas…directrice des relations humaines dans la banque !  Les employés, n’en pouvant plus de ces brimades, ont réclamé et obtenu son éviction.

La directrice des relations humaines a contesté son licenciement devant la justice qui lui a donné tort. Elle devra aller chercher du travail ailleurs. Nelson Mandela a dû se retourner dans sa tombe.

France Info via CONGO PUB Online

33 Vues

You may also like