Kinshasa / Opération Panthère noire : La Police dotée des moyens logistiques pour traquer les délinquants

par Ruben Yale

Des antiémeutes et autres moyens logistiques ont été dotés à la Police nationale congolaise ville province de Kinshasa, pour faciliter les opérations notamment « Panthère noire » qui vise à éradiquer le banditisme urbain autrement appelé phénomène « Kuluna ». Ce matériel a été présenté à la population lors d’une caravane motorisée organisée, samedi, dans la première ville de la RDC.

Pour le chef de la Police à Kinshasa, l’objectif n’était pas d’intimider mais d’assurer la population qu’elle est bien sécurisée.

« Aujourd’hui, la population Kinoise doit garder à l’esprit que la Police, grâce à l’opération Panthère noire, a atteint un niveau supérieur. Elle vient de montrer sa capacité de réprimer, de prévenir les crimes et de sa capacité à les réprimer. À travers cette opération, vous avez vu comment avec l’appui de l’autorité, il nous a dotés des véhicules et de tous les moyens logistiques qu’il fallait pour montrer que la Police a atteint un autre niveau de prévention et de répression. À cela, nous promettons de rassurer encore une fois la population, étant l’objectif, quand on organise une caravane, c’est pour rassurer la population et les autorités qu’ils doivent dormir tranquillement et paisiblement », a fait savoir le commissaire divisionnaire adjoint Blaise Kilimbalimba.

73ab3d06 c36d 4f25 aeab 687becbd4998

Trop c’est trop

À l’occasion, le ministre de l’Intérieur a rappelé aux éléments de force de l’ordre les principes qui doivent les caractériser, afin de maîtriser le phénomène Kuluna.

« Devant vos chefs, je vous dis trop c’est trop ! Le chef de l’État m’a instruit . Il n’a plus envie d’entendre parler de Kuluna dans ce pays. On commence par Kinshasa, après l’opération va s’étendre dans différentes provinces. Kinshasa, c’est le miroir du pays. Il est impératif que les messages parviennent dans d’autres provinces, que le phénomène Kuluna n’est plus présent dans la capitale. C’est pourquoi vous allez user de tous les moyens légaux,en respectant les droits de l’homme pour éradiquer ce phénomène », a déclaré maître Peter Kazadi.

f42eb47f be9b 4991 94b0 acee394dfc23

Cette exhibition des engins antiémeutes de la PNC est parti du ministère de l’Intérieur à l’Est de la capitale à Kauka-Yolo, en passant par Elengengesa pour atteindre le rond-point Ngaba, Matete jusqu’à Bekatef dans le district de Tshangu avant de chuter sur l’ex Poids lourds (Avenue Congo et Japon).

James Arjoun Mushiya

Actu 30 via CONGO PUB Online

51 Vues

You may also like