la Fondation Vodacom, sponsor du livre « les histoires rencontrées à raconter » de Ketsia Mavinga

par Ruben Yale

La Fondation Vodacom, en sa qualité de leader de la promotion de l’inclusion des personnes vivant avec handicap en République Démocratique du Congo, a sponsorisé le vernissage de l’ouvrage « les histoires rencontrées à raconter » rédigé par Ketsia Mavinga, une personne vivant avec handicap (de petite taille).

La manifestation s’est déroulée à Sultani Hôtel, le 13 avril 2024, à Kinshasa.

Au travers un titre évocateur « les histoires rencontrées et à raconter », Ketsia Mavinga dépeint avec dextérité toutes les difficultés vécues depuis son enfance à cause de son handicap. Pas facile à les surmonter parfois, dit-elle en souriant.

« J’ai écrit ce livre pour raconter tout ce que j’ai vécu comme difficultés durant plusieurs moments de ma vie. Vivre avec est un handicap n’est pas un handicap. », a-t-elle dit.

« Ça me rappelle parfois des moments difficiles que j’ai traversés, surtout lors de la période des vacances. Pendant que d’autres ami (e)s profitaient pleinement de leurs vacances, moi je passais mon temps aux consultations chez les médecins pour des inquiétudes sanitaires liées à mon handicap. », a-t-elle affirmé.

À travers ce livre, Ketsia Mavinga veut ainsi édifier celles et ceux qui vivent avec handicap.

De l’avis de l’autrice, ce livre constitue un outil de réflexion qui invite les personnes vivant avec handicap à surmonter les épreuves liées à leur physique, à percevoir autrement le regard que la société a sur elles (personnes vivant avec handicap). C’est en voyant les choses de cette façon, qu’elles pourront donner le meilleur d’elles-mêmes.

Associée à l’évènement dans le cadre de sa stratégie « Je suis Cap, la Fondation Vodacom a invité les autres personnes vivant avec handicap à s’inspirer de Madame Ketsia Mavinga ».

« La Fondation Vodacom est le plus grand partenaire de la promotion de l’inclusion des personnes vivant avec un handicap.
Nous avons lancé depuis 2022 une vaste campagne appelée « Je suis Cap ». Ce programme vise à autonomiser les femmes vivant avec un handicap. Ketsia est l’exemple de comment une personne vivant avec un handicap peut surmonter ses conditions physiques et réaliser ses rêves. Nous voudrions que son expérience inspire d’autres personnes vivant avec un handicap. », a déclaré la responsable de la Fondation Vodacom, Madame Roliane Yulu.

Les engagements tels qu’assurer la promotion et l’autorisation des femmes vivant avec handicap occupent une place importante dans les actions sociales de la Fondation Vodacom à travers le pays.

E. M

Zoomeco via CONGO PUB Online

45 Vues

You may also like