RDC : 20 ans de prison requis contre le pasteur Kas pour « mariage forcé »

par Sam's Londele

Le ministère public a requis une peine de 20 ans de prison contre le pasteur Pierre Kasambakana de l’église primitive en RDC pour harcèlement sexuel, mariage forcé et d’atteinte aux mœurs. C’était lors de l’audience du lundi dernier dans la capitale congolaise.

Le ministère public a demandé également la fermeture de son église située sur l’avenue Kabinda à Lingwala, une des communes de la ville de Kinshasa.

Cependant, ses avocats ont soutenu qu’il n’y a jamais eu de viol, affirmant que « la prétendue victime est majeure et nie également toute notion de mariage forcé ».

L’affaire a été renvoyée au 7 juin prochain pour le verdict final.

Il faut rappeler que le pasteur Pierre Kasambakana a été arrêté à Kinshasa le 8 janvier 2024, après son douzième mariage à Moanda, dans la province du Kongo Central. Mabiala Nzuzi, père de la présumée victime, a également été arrêté.

James Arjoun M.

ACTU 30 via CONGO PUB Online

31 Vues

You may also like