Ukraine: la Belgique s’engage auprès de Zelensky à fournir des avions de combat

par Ruben Yale

Le président Ukrainien Volodymyr Zelensky est depuis ce mardi midi 28 mai à Bruxelles pour un accord de coopération militaire avec la Belgique. Il est arrivé de Madrid où il a signé un accord selon lequel l’Espagne fournira à l’Ukraine des équipements militaires d’une valeur d’un milliard d’euros en 2024. Il doit repartir bientôt de Belgique vers le Portugal pour un accord similaire. Les accords bilatéraux progressent donc, alors qu’en même temps la Hongrie continue de bloquer l’aide militaire commune des 27. L’accord avec la Belgique a un poids particulier car le royaume va livrer des avions F-16 à l’Ukraine.

Trente avions F16 seront livrés à l’Ukraine avant 2028 et l’accord signé ce matin stipule que la Belgique fera tout son possible pour que les premières livraisons surviennent d’ici la fin de 2024. Volodymyr Zelensky affirmait peu avant avoir des assurances de recevoir au moins l’un des avions de combat d’ici décembre.

Jusqu’ici, les Belges étaient dans la coalition F-16 où figurent par exemple les Danois ou les Néerlandais, mais ils étaient engagés pour la formation des pilotes ukrainiens. Cette livraison d’avions par la Belgique est rendue possible par le fait qu’elle participe au programme américain pour remplacer les chasseurs bombardiers F-16 par des F-35 de cinquième génération. Les États-Unis pourraient d’ailleurs avoir accéléré les livraisons de F-35 à la Belgique pour qu’elle puisse ainsi soutenir l’Ukraine.

Un appel à Joe Biden

Ces F-16 devront, selon l’accord, être utilisés sur le territoire ukrainien mais au sein de l’Union européenne et de l’Otan, le débat progresse pour que les armes occidentales livrées à l’Ukraine puissent être utilisées contre le territoire de la Russie.

Volodymyr Zelensky accuse par ailleurs le président russe de tenter de faire échouer le sommet pour la paix prévu à Lucerne les 15 et 16 juin ; il lance un appel pour la venue de Joe Biden car selon lui, l’absence du président américain à ce sommet reviendrait à applaudir Vladimir Poutine.

Pierre Benazet

RFI via CONGO PUB Online

25 Vues

You may also like